Promouvoir la biodiversité, c'est facile !

Soutiens la biodiversité et les abeilles sauvages dans ton voisinage: la nature te le rendra bien, avec des couleurs et de la vie !

Sur notre blog et dans nos vidéos, nous partageons des tas d’astuces pour aider à promouvoir facilement la biodiversité. Jettes-y un coup d'œil et découvre à quoi ressemble une nature en fête, bourdonnante, florissante et pleine de vie.

Les abeilles sauvages: grandes pollinisatrices, grandes oubliées

Pour la plupart des gens, qui dit abeille dit miel, et c'est donc l'abeille mellifère, domestiquée depuis des siècles, qui vient tout de suite à l'esprit. Et pourtant, outre l'abeille domestique, il existe plus de 1000 autres espèces d'abeilles rien qu'en France et elles ne produisent pas de miel. Ces abeilles sauvages travaillent inlassablement et sont responsables d'une grande partie de la pollinisation de nos fleurs sauvages et de nos cultures.

La diversité des abeilles sauvages

Plus de 17.000 espèces différentes d’abeilles sauvages ont été recensées dans le monde entier, et ce nombre ne cesse d’augmenter. À titre de comparaison: les mammifères, qu’on étudie et recense bien mieux que les abeilles, représentent un peu moins de 5.500 espèces. En Suisse, 614 espèces d’abeilles sauvages ont été recensées, et elles divergent par leurs façons de vivre ensemble et de nidifier. Il n’y a pas qu’une seule abeille sauvage: la plus petite abeille en Suisse est l’abeille des steppes (Nomioides minutissimus), qui mesure environ 3 millimètres, et la plus grande est la reine des bourdons terrestres, qui fait près de 3,5 centimètres.

Des abeilles sauvages menacées

Du fait de l’expansion urbaine et de l’intensification de l’agriculture, les abeilles sauvages ont de plus en plus de mal à trouver des zones propices à l’élevage de leurs progénitures. Leurs sources de nourritures — les fleurs sauvages indigènes — se font elles aussi de plus en plus rares depuis ces dernières d’années : c’est notamment pour cette raison qu’environ la moitié des espèces d’abeilles sauvages sont aujourd’hui menacées d’extinction et figurent sur les listes rouges des espèces menacées en France.

Dans notre section ci-dessous Yannick, notre expert des abeilles sauvages,  te montre comment soutenir les abeilles sauvages en toute simplicité.

BeeHome : un habitat pour de nombreuses espèces

As-tu déjà vu une abeille chevaucher une feuille ? Ou encore tisser ses nids avec du coton ? Avec la BeeHome, tu reçois des abeilles maçonnes que tu auras le loisir d'observer durant le printemps. Mais il existe de nombreuses autres abeilles sauvages ! Retrouve ici les différentes espèces que tu auras peut-être la chance d'observer dans ta BeeHome ou dans ton BeeSummer (pour les espèces plus estivales).

Portfolio

Osmie rousse

L’osmie rousse (Osmia bicornis) est rare en pleine nature et affectionne tout particulièrement les jardins des zones urbanisées où on la rencontre fréquemment.

Portfolio

Osmie cornue

L’osmie cornue (Osmia cornuta) est l’une des espèces que l’on observe le plus fréquemment dans les aides à la nidification.

Portfolio

Osmie des vélars

L’osmie des vélars (Osmia brevicornis) est plutôt rare et elle est souvent confondue avec l’osmie bleu acier.

Portfolio

Isodontia mexicana

Importée d’Amérique, cette espèce de guêpe n’est présente en Europe que depuis les années 60.

Portfolio

Abeille cotonnière

Comme son nom l’indique, l’abeille cotonnière (Anthidium manicatum) utilise une fibre végétale comparable au coton comme matériau de construction pour son nid.

Portfolio

Abeille coupeuse de feuilles

En quelques secondes, l’abeille coupeuse de feuille (Megachile willughbiella) découpe dans une feuille un morceau pouvant atteindre 2 cm, puis s’envole vers son nid, le morceau entre les pattes.

Portfolio

Chlélostome des campanules

Le chélostome des campanules (Chlostoma rapunculi) est largement répandu où poussent des campanules.

Portfolio

Heriades truncorum

L’heriades truncorum est très présente en France et on peut la trouver dans de nombreux jardins.

Portfolio

Abeille masquée des Alliacées

I am text block. Click edit button to change this text. Lorem ipsum dolor sit amet, consectetur adipiscing elit. Ut elit tellus, luctus nec ullamcorper mattis, pulvinar dapibus leo.

Installer d’autres habitats pour accueillir diverses espèces

Comment offrir un habitat à
l'Osmie bicolore?

Comment promouvoir les abeilles sauvages
qui nichent dans le sol?

Comment accueillir des abeilles
sauvages indigènes avec des tiges à moelle?

Comment attirer certaines espèces d'abeilles sauvages avec du bois mort?

Les plantes pour abeilles sauvages

Les abeilles sauvages trouvent le pollen et le nectar dont elles ont besoin pour nourrir leurs petits sur les boutons des fleurs sauvages. Certaines abeilles sont spécialisées et ne peuvent se nourrir que d'une espèce de fleurs ! Il est donc important d'offrir aux abeilles de la diversité sur nos balcons et dans nos jardins. Voici quelques espèces intéressantes pour les abeilles sauvages.
Portfolio

Prunellier

Au tout début du printemps, les fleurs blanches du prunellier [Prunus spinosa] fleurissent magnifiquement.

Portfolio

Aubépine

L’aubépine appartient à la famille des rosacées et croît le plus souvent sous la forme d’arbuste ou d’arbre densément ramifié et épineux.

Portfolio

L’amélanchier

L’amélanchier commun fleurit avant la foliation, entre avril et mai. Au XVIe siècle déjà, il était planté dans les jardins comme plante ornementale.

Portfolio

Lotier

Les plantes du genre lotier [Lotus] doivent leur nom à leur fruit, plié comme le pied d’un oiseau.

Portfolio

Camomille jaune

Cette plante servait anciennement à teindre la laine et le lin dans un jaune intense. Aujourd’hui, la camomille jaune [Anthemis tinctoria] est plutôt utilisée pour colorer nos jardins.

Portfolio

Réséda

Le réséda [Reseda lutea], également appelée soudure, est une plante plutôt discrète qui attire pourtant de nombreuses espèces d’abeilles sauvages.

Portfolio

Prunellier

Au tout début du printemps, les fleurs blanches du prunellier [Prunus spinosa] fleurissent magnifiquement.

Questions & réponses concernant la BeeHome

Que se passe-t-il si d'autres espèces d'abeilles sauvages y font leur nid?

Il peut arriver qu’outre l’osmie rousse et l’osmie cornue, d’autres espèces d’abeilles sauvages fassent leur nid dans votre BeeHome. Elles ne dérangent absolument pas les abeilles maçonnes et sont les bienvenues car elles viennent s’ajouter aux espèces d’abeilles que vous contribuez à multiplier.

La neige et des températures inférieures à 0° C nuisent-elles à mes abeilles maçonnes?

Les abeilles maçonnes sont actives de début mars à fin juin. Au tout début de cette période, il est normal qu’il gèle la nuit et qu’il neige pendant la journée. Les abeilles maçonnes y sont très bien préparées et peuvent hiberner sans problème et supporter plusieurs jours de froid et nuits glaciales dans leurs petits tubes de nidification. Elles ne craignent nullement les températures en-dessous de 0°C.

De quoi se nourrissent mes abeilles?

Les abeilles maçonnes se nourrissent de pollen et de nectar, il en va de même pour leur progéniture. Bien qu’elles ne soient  pas très pointilleuses sur les plantes qu’elles butinent, il est positif de les soutenir avec un choix de plantes approprié.